MATIÈRES RECYCLÉES

Nous sommes fiers d'utiliser le moins possible de ressources naturelles (matières, énergie et transport).

POLYESTER RECYCLÉ

En utilisant du PET recyclé, nous réduisons la consommation d'eau de 20 %, la consommation d'énergie de 50 % et les émissions de CO2 de 60 %* (*données estimées de PET recyclé vs polyester conventionnel). Le polyester recyclé peut être recyclé à nouveau, c'est pourquoi il est très apprécié dans l'économie circulaire. 

Chez ECOALF, nous travaillons avec des matières en polyester recyclé de différentes origines :

POLYESTER PET RECYCLÉ (déchet post-consommation)
La majeure partie du polyester recyclé que nous utilisons provient du plastique recyclé des bouteilles d'eau post-consommation ( PET, Polyéthylène téréphtalate). Ces bouteilles sont recyclées grâce à un processus mécanique qui les transforme d'abord en flocons, puis en granulées et enfin en fil de qualité supérieure.
POLYESTER PET RECYCLÉ PROVENANT DE NOS OCÉANS (déchets post-consommation)
La Fondation Ecoalf est née en Méditerranée en 2015, avec le projet Upcycling the Oceans pour nettoyer les océans. Nous collaborons actuellement avec plus de 3 000 pêcheurs dans 51 ports et avons retiré 700 tonnes de déchets marins du fond de la mer. Après 2 ans, nous avons développé la technologie permettant de transformer les bouteilles en plastique que nous récupérons au fond de l'océan en fil de haute qualité. Nous travaillons avec nos filatures pour convertir le polyester recyclé conventionnel en ce nouveau fil fabriqué à partir de bouteilles en plastique collectées au fond de la mer. Seuls 5 à 10 % des déchets collectés sont en PET, c'est le seul matériau que nous pouvons transformer en fil de haute qualité. Dans le cadre de notre mission de protection de nos océans et de lutte contre les déchets marins, nous collectons et assurons la bonne gestion de 100 % des déchets collectés. Nous voulons utiliser notre voix et celle des pêcheurs pour sensibiliser à la conservation de nos océans.
POLYESTER RECYCLÉ PROVENANT DE VÊTEMENTS (déchets post-industriels et post-consommation)
VERS UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE Nous testons actuellement une nouvelle technologie qui permet à nos fournisseurs de transformer les vêtements usagés en fil recyclé pour créer de nouveaux tissus recyclés pour nos collections. Bien que cette technologie innovante ne soit pas encore à la disposition de la plupart des fournisseurs, nous avons déjà quelques produits fabriqués à partir de polyester recyclé provenant de vêtements usagés.

« PLUS DE 250 MILLIONS DE BOUTEILLES EN PLASTIQUE RECYCLÉES »

NOUS AVONS RECYCLÉ PLUS DE 4,5 MILLIONS DE BOUTEILLES AVEC NOTRE COLLECTION AUTOMNE-HIVER 21.

NYLON RECYCLÉ

Beaucoup de nos vestes en plumes sont composées de nylon recyclé. Grâce à la technologie la plus avancée, nous sommes en mesure de produire des tissus ultra-légers et doux.

Le nylon recyclé réduit considérablement le nombre d'étapes du processus de production par rapport aux procédés traditionnels. Cette réduction de processus entraîne une diminution des émissions de CO2 et de la consommation d'eau. Le nylon recyclé peut être recyclé à nouveau lorsque les vêtements atteignent la fin de leur durée de vie. 

Bien que notre qualité préférée de nylon recyclé soit celle qui provient des filets de pêche abandonnés dans l'océan, ce matériau est rare. C'est pourquoi, en plus du nylon qui provient des filets de pêche, nous incluons également le nylon fabriqué à partir des restes de tissu de nos processus de fabrication.

Pour les vêtements qui sont fabriqués avec du fil qui comprend les filets, nous collaborons avec ECONYL®.

Ce fil de nylon régénéré est fabriqué à partir de filets éliminés (25 %), de restes de tapis (25 %) et de déchets de nylon pré-consommation (50 %). Tous ces déchets sont collectés et transformés en un nouveau fil qui a les mêmes caractéristiques que le nylon vierge, et qui évite également la consommation de ressources naturelles. Grâce à ce fil, nous luttons contre les filets fantômes qui représentent 10 % des déchets marins.

+ INFOS
De nombreuses espèces marines, dont les tortues, les requins, les baleines et les dauphins, sont prises au piège dans des filets fantômes. De 2000 à 2012, le Service national de la pêche en mer confirme qu'en moyenne 11 baleines par an sont bloquées dans des filets fantômes le long de la côte ouest des États-Unis. Des études indiquent que les filets fantômes mettent plus de 600 ans à se décomposer dans l'océan, et restent tout ce temps une menace pour la vie marine.

« ENVIRON 640 000 TONNES DE FILETS FANTÔMES SE RETROUVENT DANS L'OCÉAN CHAQUE ANNÉE ».

COTON RECYCLÉ

Près de 3 % de la superficie mondiales est utilisée pour la production de coton. Plus de la moitié des champs de coton est cultivée artificiellement et jusqu'à 90 % de l'eau utilisée pour arroser les plantations est potable. L'un des graves impacts environnementaux du secteur textile provient du coton, en raison de la consommation excessive d'eau lors de sa culture et des processus de nettoyage, de blanchiment, de production et de teinture. La production de coton a tendance à être localisée dans les pays sous-développés, où la population a déjà des problèmes d'accès à l'eau potable,une denrée rare, et pourtant l'eau est utilisée pour la culture.

« NOUS DEVONS TROUVER UN ÉQUILIBRE ENTRE NOS BESOINS ET LA SANTÉ DE LA PLANÈTE ».

PLUS DE 63 MILLIONS DE LITRES D'EAU ÉCONOMISÉS À CE JOUR

* Par rapport à la production d'un vêtement conventionnel.

La mer d'Aral en est un exemple : située entre le Kazakhstan et l'Ouzbékistan, elle était le quatrième plus grand lac de la planète. Elle est maintenant complètement asséchée. Tout a commencé dans les années 80, lorsque l'eau a commencé à être détournée à des fins agricoles, notamment pour la production de coton.

+ INFO - MER D'ARAL
La destruction de la mer d'Aral a été qualifiée de « l'une des plus grandes catastrophes environnementales de la planète » et l'industrie de la mode a contribué à ce problème en raison des milliards de mètres cubes d'eau dont elle a besoin chaque année.

Nous aimons le coton, mais c'est une fibre qui exige beaucoup d'eau et de produits chimiques et nous ne pouvons pas compromettre l'accès des générations futures à l'eau en raison de notre production actuelle de coton.

Réduire l'empreinte hydrique
Nous sommes conscients de notre responsabilité et nous sommes constamment à la recherche de solutions pour minimiser notre empreinte hydrique. Nous sommes convaincus que le coton recyclé peut être la solution, et c'est pourquoi, chez Ecoalf, nous travaillons depuis des années sur le développement du coton recyclé de haute qualité.
Obtenir le meilleur coton recyclé
Le processus de recyclage du coton est très complexe. Il nous a fallu plus de trois ans de recherche et de développement pour atteindre la qualité qui correspond à nos standards et nous continuons à nous améliorer. Nous savons que la création de la meilleure qualité de coton recyclé sur le marché peut contribuer à réduire l'empreinte hydrique de nos produits et nous continuerons à promouvoir l'utilisation de ce type de matière. Le processus de recyclage de la fibre de coton est un processus mécanique. Il commence avec les déchets post-industriels qui sont générés lors des processus de tissage et de découpe. Les tissus passent par de nombreux processus où ils sont écrasés et déchirés jusqu'à ce qu'ils deviennent des fibres de la bonne taille pour être à nouveau filés. Cette fibre est plus courte que la fibre de coton vierge, le fil qui en résulte est donc plus irrégulier et plus rêche. Cela affecte principalement le toucher final des tissus et leur apparence, qui les rend plus rêches et plus irréguliers que le coton conventionnel. Pour neutraliser cet effet, nous travaillons avec différentes finitions pour améliorer le toucher, le rendre plus doux et plus semblable au coton conventionnel.
Réduire les processus de teinture
Un autre facteur important est que, en utilisant du coton recyclé, nous pouvons obtenir la couleur souhaitée du vêtement en mélangeant simplement les fibres de la même couleur dès le processus de recyclage, de sorte que le fil résultant n'a plus besoin d'être teint. Ce faisant, nous éliminons le processus de teinture et réduisons la quantité d'eau utilisée au minimum.

Mer d'Aral 1989-2008

LAINE RECYCLÉE

Nous avons choisi la laine recyclée comme alternative à la laine conventionnelle.

La laine recyclée est utilisée depuis l'Antiquité. Des pays comme l'Espagne et l'Italie ont une tradition de fabrication de tissus en laine recyclée. La laine est recyclée par un processus mécanique similaire à celui utilisé pour le coton. Comme dans le cas du coton recyclé, la fibre qui en résulte est de moins bonne qualité que celle du processus conventionnel. C'est pourquoi la laine régénérée a toujours été considérée comme un matière de mauvaise qualité. Notre objectif est d'améliorer la qualité de cette matière, de la rapprocher du niveau de la laine vierge.

Pour atteindre cet objectif, nous travaillons dans deux domaines :

Choisir la matière première (laine post-industrielle)
de la meilleure qualité possible pour obtenir le meilleur résultat dans le produit final.
Travailler sur des procédés de finition durables et innovants
qui améliorent les caractéristiques finales de la fibre et permettent d'obtenir un toucher plus doux et plus léger.

« TOUTES NOS DÉCISIONS DOIVENT ÊTRE PRISES DANS LE BUT DE CAUSER UN IMPACT ENVIRONNEMENTAL MINIMAL À LA PLANÈTE ET AUX PERSONNES ». 

PNEUS RECYCLÉS

Les tongs d'Ecoalf sont uniques de par leur processus de fabrication innovant. Elles sont le résultat de 2 ans de R&D et d'innovation grâce à une collaboration avec Signus et le Centre Technologique de la Chaussure de La Rioja (CTCR).

Le processus de recyclage des pneus est très compliqué car ils sont composés d'un mélange de divers matériaux tels que des textiles et des métaux, qui doivent être séparés par des processus complexes. Une fois que nous avons réussi à séparer le caoutchouc du reste des éléments, nous obtenons une poudre ayant une granulométrie spécifique et des conditions très particulières, qui nous permettent de la compacter en plaques uniquement grâce à l'utilisation de la chaleur et de la pression., sans utiliser de colle ou autre adhésif. Un processus totalement innovant dans lequel aucun matériau externe autre que celui qui provient du pneu n'est ajouté.

Il s'agit d'un produit 100 % éco-conçu, développé et fabriqué en Espagne.

+ INFOS
Cette matière a cependant quelques limites. L'une d'entre elles est l'odeur que nous avons réussi à neutraliser grâce à l'utilisation de la nanotechnologie. Une autre limite du caoutchouc est sa couleur. Il est toujours noir et nous ne pouvons pas le teindre, c'est pourquoi nous avons ajouté une couche supérieure de mousse EVA qui apporte sa couleur finale au produit et du confort. Les brides sont composées de caoutchouc vierge mais contiennent 30 % de caoutchouc recyclé généré par les processus de production de l'usine.

MARC DE CAFÉ POST-CONSOMMATION

Grâce à la collaboration avec l'entreprise qui détient le brevet de transformation du marc de café en granulés aux propriétés techniques, nous sommes en mesure de fournir des finitions à nos vêtements qui nécessitent normalement des traitements chimiques. Ces propriétés sont : séchage rapide, protection contre les UV et contrôle des odeurs.

Le marc de café est collecté chaque jour dans les cafés et passe par un processus dans lequel la première étape consiste à éliminer l'humidité par un processus de pressage et de séchage. Le marc de café est ensuite séparé de l'huile - qui est ensuite utilisée pour les produits cosmétiques. Une fois que la poudre de café est pressée et compactée, elle est transformée en granulés à mélanger avec des granulés de PET ou de nylon. Le marc de café doit toujours être mélangé avec du PET ou du nylon car il ne peut pas être transformé en fil par lui-même. Ainsi, le fil obtenu contient de manière naturelle toutes les propriétés du café, sans avoir recours à des finitions chimiques.