OCEAN YARN & ZERO MICROPLASTICS

Nous avons passé plus d’une décennie à faire des recherches pour développer plus de 450 tissus recyclés, parmi lesquels se trouvent les deux tissus de pointe: Ocean Yarn et 0-Release Yarn. Pour nous, l’innovation et la durabilité vont de pair.

ZERO MICROPLASTICS

Plus d’un tiers des microplastiques de l’océan provient des vêtements synthétiques. Les microfibres peuvent provenir de matières naturelles ou synthétiques, mais seules les microfibres qui sont issues de matières synthétiques (du plastique) sont considérées comme des microplastiques. Les marques doivent prendre en considération les étapes de conception et de fabrication en gardant à l’esprit l’aboutissement.

Notre parcours vers l’élimination des microplastiques

La laine polaire est l’une des principales responsables en matière de microfibres et de microplastiques. La laine polaire est très fragile parce que les fibres sont courtes et elles s’échappent plus facilement que d’autres matières. Le simple fait de porter et de laver la laine polaire libère des milliers de fibres de plastique dans l’environnement. Dès que nous avons découvert cela en 2015, nous avons cessé de fabriquer nos vestes polaires, même s’il s’agissait de notre top ventes. De plus, nous nous sommes assurés d’utiliser des fibres longues et continues qui sont plus fortes et plus résistantes à la perte de microfibres. Désormais, après avoir fait des recherches, nous sommes en mesure de développer un fil qui ne perd aucun microfil.

Pourquoi les microplastiques sont un problème?

Le plastique met des centaines ou des milliers d’années à se dégrader. Pendant ce temps, il a un impact négatif sur l’environnement. Sur les plages, on peut voir les microplastiques sous la forme de petits morceaux colorés dans le sable. Dans les océans, cette pollution par microplastiques est souvent ingérée par les animaux marins. Des microplastiques ont été détectés dans des organismes marins aussi petits que le plancton et aussi grands que des baleines, dans les fruits de mer vendus sur le commerce et même dans l’eau potable. De façon alarmante, les installations de traitement des eaux ne peuvent pas éliminer toutes les traces de microplastiques. Pour compliquer les choses, les microplastiques de l’océan peuvent se mêler à d’autres produits chimiques nuisibles avant d’être ingérés par des organismes marins. Les répercussions peuvent traverser toute la chaîne alimentaire pour finir parfois dans la nourriture que nous consommons !

NOTRE FIL OCÉAN EST FABRIQUÉ À PARTIR DE BOUTEILLES EN PLASTIQUE RAMASSÉES AU FOND DE L’OCÉAN 

Grâce au projet de recyclage des océans de la fondation Ecoalf

  • Tica Jacket Man

  • Spoo Shopper Woman

  • 82 BOTTLES
    = ONE JACKET

    71 BOTTLES
    = ONE BAG