PLANÈTE

Toute l'équipe d'Ecoalf est consciente et convaincue que la planète est confrontée à un moment crucial et qu'il est urgent d'agir #BecauseThereIsNoPlanetB

« NOUS SOMMES ACTUELLEMENT CONFRONTÉS AU PLUS GRAND DÉFI QUE L'HUMANITÉ AIT JAMAIS CONNU, LE CHANGEMENT CLIMATIQUE. »

Nous sommes la première génération à subir les conséquences du changement climatique et, en même temps, nous sommes les seuls à pouvoir agir pour l'arrêter. Ce que nous ferons au cours de la prochaine décennie définira l'avenir de l'humanité. Selon l'Accord de Paris, signé par Nations unies sur le changement climatique, il est nécessaire d'établir des mesures qui nous permettront de limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5 ºC. De plus, nous savons que la mode est la deuxième industrie la plus polluante de la planète.  

Toutes nos actions doivent être évaluées en permanence et toutes nos décisions doivent viser à créer le minimum d'impact environnemental sur la planète. La mode, c'est bien plus que se sentir beau, c'est aussi faire ce qu'il faut et en être fier.La chaîne d'approvisionnement de la mode est très complexe, c'est pourquoi nous travaillons sur chaque processus pour en minimiser l'impact autant que possible.

Chaque décision que nous prenons fait partie de notre engagement à créer une entreprise responsable sans compromettre les générations futures. Au fil des années, nous avons travaillé main dans la main avec nos fournisseurs, en utilisant les technologies les plus innovantes pour développer plus de 400 tissus recyclés ayant les mêmes caractéristiques et qualités que les meilleurs produits non recyclés, mais avec un impact environnemental beaucoup plus faible. L'incorporation de procédés innovants a été fondamentale pour le développement de matières de haute qualité.

Nous préférons travailler avec des matières recyclées car lorsque nous utilisons des déchets comme matière première, nous réduisons la consommation de ressources naturelles et offrons une seconde vie aux déchets. De plus, la production de ces fibres recyclées nécessite moins d'énergie et d'eau. Bien que 100 % de nos tissus soient durables, ils ne sont pas tous recyclés. Nous avons à cœur de nous surpasser et nous sommes constamment à la recherche de nouveaux matières qui soient d'origine naturelle et tout aussi durables. Nous avons également créé notre liste interne de matières préférées, basée sur les tissus les plus adaptés à notre objectif. 

« NOUS SOMMES FIERS D'UTILISER LE MOINS POSSIBLE DE RESSOURCES NATURELLES (MATIÈRES, ÉNERGIE ET TRANSPORT). »

MATÉRIAUX

Nous travaillons seulement avec des matériaux recyclés où à bas impact environnemental

Matières recyclées

Depuis 2010, notre objectif est de réduire la consommation de ressources naturelles, c'est pourquoi nous avons décidé d'utiliser des matières recyclées telles que le nylon et le polyester qui proviennent de sources recyclées et peuvent être recyclées plusieurs fois. La norme Global Recycling Standard (GRS) garantit que tous les tissus que nous utilisons proviennent de sources recyclées. Ecoalf est une marque certifiée GRS.

Matières à faible impact

Les matières à faible impact comprennent les fibres qui, bien qu'elles soient d'origine naturelle, ont un impact environnemental beaucoup plus faible que celui des fibres naturelles conventionnelles lors de leur production.

Coton biologique

Le coton biologique a un impact environnemental plus faible que le coton conventionnel, car il ne permet pas l'utilisation de pesticides ou d'autres produits chimiques qui peuvent être toxiques pour la terre, les personnes et les espèces animales. Bien que le coton biologique nécessite moins d'eau, car dans certaines régions il profite directement de l'eau de pluie, il s'agit toujours d'une culture très gourmande en eau. Le coton recyclé a une empreinte hydrique bien inférieure à celle du coton biologique.

Même si nous préférons utiliser du coton recyclé, nos collections comprennent également du coton biologique car le processus de recyclage du coton est assez complexe. Les cotons avec lesquels nous travaillons sont certifiés :

Le coton biologique est certifié GOTS (Global Organic Textile Standard), cette norme garantie que :

  • Les semences n'ont pas été génétiquement modifiées (OGM).
  • Aucun pesticide ou autre produit chimique susceptible d'être toxique pour la terre, l'homme et les espèces animales n'a été utilisé.
  • Les produits chimiques utilisés dans la chaîne d'approvisionnement (qu'il s'agisse d'additifs, d'agents de blanchiment, de colorants, de fixateurs, d'imprimés... ainsi que les niveaux de toxicité de ces produits), doivent répondre aux normes GOTS.

+ INFOS
Cette certification exige des responsabilités environnementales et sociales tout au long de la chaîne d'approvisionnement. De même, le coton biologique reste une matière à fort impact environnemental en raison de sa forte consommation d'eau pour tous les processus. Nous travaillons avec nos fournisseurs pour trouver et soutenir de nouvelles technologies afin de nous aider à réduire l'empreinte écologique de nos procédés de teinture.

Marc de café post-consommation dans nos tissus

Grâce à la collaboration avec l'entreprise qui détient le brevet de transformation du marc de café en granulés aux propriétés techniques, nous sommes en mesure de fournir des finitions à nos vêtements qui nécessitent normalement des traitements chimiques.

Ces propriétés sont : séchage rapide, protection contre les UV et contrôle des odeurs.

+ INFOS
Le marc de café est collecté chaque jour dans les cafés et passe par un processus dans lequel la première étape consiste à éliminer l'humidité par un processus de pressage et de séchage. Le marc de café est ensuite séparé de l'huile - qui est ensuite utilisée pour les produits cosmétiques. Une fois que la poudre de café est pressée et compactée, elle est transformée en granulés à mélanger avec des granulés de PET ou de nylon. Le marc de café doit toujours être mélangé avec du PET ou du nylon car il ne peut pas être transformé en fil par lui-même. Ainsi, le fil obtenu contient de manière naturelle toutes les propriétés du café, sans avoir recours à des finitions chimiques.

Les matières d'origine animale : le matelassage de nos vestes en plumes.

Notre engagement comprend également le respect des animaux. Depuis des années, nous travaillons sur des alternatives pour le matelassage de nos vestes et manteaux afin de réduire la quantité de plumes dans nos vêtements. Ces dernières années, nous avons essayé plusieurs types d'alternatives qui ne sont pas d'origine animale. Nous travaillons principalement avec des matelassages synthétiques qui offrent les mêmes caractéristiques que les plumes. Mais, ce faisant, nous avons rencontré un problème : nous devions utiliser des matelassages faits en polyester vierge, ce qui va à l'encontre de notre mission.    

Aujourd'hui, nous pouvons dire que le matelassage que nous utilisons pour remplacer les plumes provient de PET recyclé, c'est-à-dire qu'il n'est pas d'origine animale et qu'il est également recyclé.

Nous utilisons actuellement les matelassages suivants :

PrimaLoft®
Un matelassage composé d'un mélange de 50 % de plumes RDS (Responsible Down Standard) et de 50 % de polyester PET recyclé. Le duvet que nous utilisons est un mélange de matelassage résistant à l'eau, sans PCF et certifié RDS, Responsible Down Standard. La RDS s'assure que le duvet provient de canards et d'oies qui ont vécu une vie digne, n'ont subi aucune forme d'abus et ont été plumés après leur mort. La RDS englobe toute la chaîne d'approvisionnement, de la ferme au produit final. De cette manière, nous garantissons au consommateur une transparence et une traçabilité totales tout au long de la chaîne.
Fibres synthétiques
Matelassages composés de fibres synthétiques recyclées. Des fibres synthétiques à haute capacité thermique sont utilisées pour créer ces matelassages. Elles ont un grand pouvoir isolant qui se maintient tout au long du cycle de vie du produit. Elles sont faciles à laver et à entretenir, ce qui garantit une grande durabilité et conviennent même au sèche-linge (bien que nous ne recommandions pas le sèche-linge car il est plus durable que le vêtement sèche à l'air libre). Le matelassage est composé à 100 % de PET. Un vêtement peut contenir environ 10 bouteilles de PET.

« PLUS DE 85 % DE LA COLLECTION AUTOMNE 2020 EST VÉGANE. »

En 2019, Ecoalf a reçu la certification végane PETA VEGAN CERTIFICATION et a remporté le prix PETA VEGAN FASHION AWARD. Vous ne trouverez pas de fourrure véritable, de cuir ou de soie dans nos collections. Ce logo vous aidera à reconnaître les produits végans d'Ecoalf.

RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE

Notre objectif n'est pas d'être la meilleure entreprise du monde, mais la meilleure pour le monde

Nos fournisseurs

Nous savons que nous ne pouvons pas transformer l'industrie de la mode seuls, nous devons collaborer avec nos fournisseurs et nos partenaires. Nous recherchons des partenaires/fournisseurs qui partagent nos valeurs, qui répondent à nos normes et, si possible, qui sont encore meilleurs que nous. Nous avons une relation très étroite avec eux, ce qui nous permet d'influencer leurs processus, en travaillant ensemble pour réduire l'impact que nos produits génèrent.

« LA TRANSPARENCE DANS NOTRE CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT ET DANS L'ENSEMBLE DE L'ENTREPRISE EST UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE L'ORGANISATION. »

Notre engagement en faveur de la durabilité environnementale comprend la transparence de notre chaîne d'approvisionnement et la possibilité de suivre les catégorie 1, 2 et 3 afin de garantir que tous les processus respectent nos normes environnementales dans toutes les installations.

Pour garantir cela et minimiser les risques environnementaux, tous nos fournisseurs sont certifiés et audités par des tiers. Voici les certifications que nous exigeons :

PRODUITS CHIMIQUES

Liste des substances réglementées (RSL)

Il y a 10 ans, nous étions très concentrés sur la composition de nos tissus, et nous avons réalisé que la façon dont les tissus sont fabriqués est aussi importante que l'origine de leurs fibres.

C'est pour cette raison que nous avons décidé de développer notre propre Liste des substances réglementées, car un vêtement Ecoalf exige que nous utilisions des produits chimiques sûrs tout au long de la chaîne d'approvisionnement. 

Nous exigeons de tous nos fournisseurs qu'ils signent et respectent notre RSL afin de garantir à la fois l'utilisation des produits chimiques et leur bonne gestion.

TRANSPARENCE ET IMPACT

Nous pensons que la seule façon de réduire notre impact est d'avoir le contrôle de notre chaîne d'approvisionnement et de mesurer l'impact environnemental que génère chacun de nos produits.

La transparence nous permet d'aider les clients à comprendre l'histoire unique de chaque vêtement, à savoir de quoi il est fait et comment il est fabriqué. Nous avons travaillé dur pour pouvoir partager des données telles que la quantité d'eau utilisée ou de CO2 émise, ainsi que les quantités économisées, l'origine des matières ou le nombre de processus dans la chaîne de valeur. Cela permet aux clients de savoir ce qui se cache derrière chaque article et de prendre une décision d'achat plus conforme à leurs valeurs.

Générer une transformation dans l'industrie de la mode est un chemin difficile et long. Nous savons que nous faisons de notre mieux, mais nous pouvons encore nous améliorer. De toutes façons, nous pensons que le fait de partager nos défis, nos progrès et même nos erreurs peut inspirer les autres.

Un pas important vers une transparence totale est d'incorporer l'impact détaillé de certains de nos vêtements SS20 grâce à la technologie d'évaluation développée par  BCOME

L'évaluation de chaque vêtement est basée sur ces critères :

  • Planète
  • Personnes
  • Transparence

«  CE QUI NE PEUT PAS ÊTRE MESURÉ NE PEUT PAS ÊTRE AMÉLIORÉ. »

Cette technologie d'évaluation nous aide à traduire les informations en impacts quantitatifs que nous pouvons partager avec nos clients.

MICROFIBRES

« CHAQUE FOIS QU'UN VÊTEMENT EST LAVÉ, DE PETITES PARTICULES DE FIBRES (MICROFIBRES) SONT LIBÉRÉES DANS L'EAU, CES MICROFIBRES SE RETROUVENT DANS LES OCÉANS. »

Dans le cadre de notre mission de protection des océans et de lutte contre la pollution plastique dans la mer, nous nous sommes engagés à développer des solutions au problème des microfibres qui se libèrent des vêtements et finissent dans la mer. Chaque fois qu'un vêtement est lavé, de minuscules particules de fibres (microfibres) sont libérées dans l'eau, ces microfibres se retrouvent dans les océans. 

Les microfibres restent dans les océans, altérant les écosystèmes et entrant dans la chaîne alimentaire car elles font partie du plancton dont se nourrissent les poissons.

Nous avons réalisé une étude en collaboration avec LEITAT « Essais de libération de microplastiques textiles réalisés grâce à un protocole développé par Leitat », qui nous a permis d'évaluer la quantité de microfibres que nos tissus libèrent. Conscients de la complexité du problème des microfibres, nous savons que la route sera longue, mais pas à pas, nous introduisons des changements dans nos produits pour réduire la pollution par les microfibres.

Ce que nous avons changé :

  • Selon les résultats obtenus lors de l'étude MERMAID, nous avons remarqué que les fils à fibres continues libèrent moins de microfibres que les fils composés de fibres discontinues ou coupées. La majorité de nos vestes est composée de fibres continues. 
  • La majorité de nos vestes est composée de fibres continues. Les tissus à fibres courtes libèrent de plus grandes quantités de microfibres, tels que les tissus tels que le polaire, le velours côtelé avec polyester, les tissus effet cuir mais d'origine artificielle, le velours synthétique ou les imprimés floqués. En 2015, nous avons pris la décision de ne plus utiliser de polaire dans nos collections, bien qu'elle soit présente dans certains de nos vêtements les plus vendus. Nous n'incluons actuellement aucun de ces tissus dans nos collections.

Ce que vous pouvez changer :

  • LAVER À BASSE TEMPÉRATURE : La température est un facteur à prendre en compte en ce qui concerne la quantité de microfibres libérées. Laver les vêtements à basse température peut réduire le nombre de microfibres libérées dans la machine à laver. 
  • UTILISER DES DÉTERGENTS LIQUIDES : Le type de détergent utilisé peut également réduire la libération de microfibres. Le détergent liquide est le meilleur choix, le détergent en poudre augmente considérablement l'émission de microfibres. 
  • LAVER MOINS SOUVENT : Réduire la fréquence de lavage des vêtements contribue également à réduire les émissions, il suffit parfois de ventiler les vêtements en les laissant à l'air libre pendant la nuit.

L'EMBALLAGE